Communiqué: CirkVost et Agora, PNC de Boulazac-Aquitaine

Depuis le début de cette crise sanitaire, les compagnies artistiques et les lieux de culture ont en permanence fait preuve d’engagement et de volontarisme ; chaque courte et toujours fragile opportunité, concédée du bout des doigts par l’Etat, a permis l’organisation de résidences, de représentations dans l’espace public… Chacune de ces fenêtres a donc confirmé que nous étions présents et conscients de nos responsabilités, service public de la culture et compagnies professionnelles, en cette période politique bien singulière.

Nous, CirkVOST et Agora, PNC de Boulazac Aquitaine, avons pleinement investi cette période estivale pour permettre la tenue d’une grande série de représentations sous chapiteau. Groupes de jeunes, gens de passage et/ou ne partant pas en congés… Tout était là pour envisager une réelle dynamique autour de ces 7 représentations prévues du 13 au 24 juillet. Mais l’annonce brutale et totalement hors sol imposant le pass sanitaire au public dès le 21 nous oblige à annuler les 3 dernières représentations. Les raisons sont éthiques, techniques et logistiques… Elles s’ajoutent à l’impossibilité pour la compagnie, déjà rudement éprouvée depuis 15 mois, d’adopter ce nouveau règlement. Nous voulons croire que l’impréparation de ces mesures gouvernementales ne constitue pas un nouveau message politique adressé au secteur culturel…

Il reste deux représentations de cet emblématique spectacle, Hurt me tender, le bien nommé, ce vendredi 16 juillet et le mardi 20 juillet.