En résidence d’écriture : Johann LE GUILLERM

« Pas Grand-chose », ou le début d’un tout. L’artiste nous parle de ce concept qu’il s’approprie pour nous questionner sur son interprétation. « Pas Grand-chose », concept polymorphe pour parler de rien ou d’un ensemble complet. C’est autour de ce concept à la fois large et étroit que l’artiste nous a déjà proposé une mise en scène à la frontière du philosophique et du burlesque, se brandissant tantôt en conférencier rival de la pensée académique tantôt en pur comédien. Il travaille aujourd’hui sur l’écriture d’une édition à partir de son spectacle « Le Pas Grand-Chose ».