Festival Trente Trente

Les rencontres de la forme courte

Cirque Théâtre Concert | Tout public | À partir de 8 ans
LE CUBE CIRQUE
AUDITORIUM
EN EXTÉRIEUR – PLAINE DE LAMOURA
mercredi 23 juin | 19H00


Le festival Trente Trente qui se joue des genres et des disciplines, donne la parole aux artistes de la création contemporaine. À  cette occasion, Agora accueille quatre propositions audacieuses dont deux créations le temps d’une soirée.
(Horaire et lieux modifiés en raison de la météo)

19h00 | Durée 25 min | Auditorium
GOUPIL ET KOSMAO
Monstre(s) | Etienne Saglio

Kosmao est un musicien venu jouer sa partition sobrement, sans invention, dans les règles de l’art de l’ennui. Goupil est son antithèse, il est mal assuré, gauche, ingrat à bien des points de vue, et pourtant tellement plus intéressant. S’instaure un dialogue sans mots, un conflit sans envergure, entre les deux individus. Dans ce spectacle aux parfums d’illusionnisme, c’est l’absence d’oralité qui laisse place à une poésie ou l’étrange côtoie le drôle avec panache.

 

19h35 | Durée 45 min | Auditorium
SANGRIA
Jur Sextet

JUR n’est pas seulement le prénom de la chanteuse, il est aussi celui d’un sextet formé autour d’elle en 2009. Par une musique composite faite d’un jazz latin aux nuances trip hop/électro, Jur nous emmène dans un univers multicolore, se retrouve dans des zones ou ne l’attend pas… Mais n’oublie jamais l’élégance, la pudeur, et cette référence aux arts circassiens qui raisonnent parfaitement avec la vocation première de l’artiste, et embarque le spectateur dans une rêverie aussi visuelle que sonore.

 

21h15 | Durée 40 Min. | Cube Cirque – Plaine de Lamoura
INSTABLE
Nicolas Fraiseau, mise en scène Christophe Huysman

Dans instable, la plus grande virtuosité consiste à mettre en scène l’amateurisme, la fragilité et le déséquilibre. Dans ce spectacle circassien pur jus, un acrobate seul suffit pour transmettre une multitude de messages à travers le mouvement du corps ; il peut parler de lui-même, du monde, de sa solitude face à l’incertain et à travers la chute, pourquoi pas, un peu des voltiges et des ratés de l’âme humaine.

 

22h00 | Durée 30 min | Extérieur Lamoura
Johann le Guillerm

Les Serpentants vont renaître de leurs cendres…

Pendant un an, on a éteint les feux à 19h… Interdits de circuler, de danser, de faire de la musique. Alors pour s’arracher à la nuit, et puisque c’est solstice, Johann Le Guillerm allume un feu de joie contre les sortilèges et autres démons à exorciser. Les Serpentants, ces structures de bois qui recomposent le paysage de la prairie devant le Cube, vont se consumer dans un immense bûcher. Ils étaient voués à une mort certaine par leur vocation éphémère – même si l’éphémère a duré ! – ils renaîtront de manière pérenne tels le phœnix qui renaît de ses cendres pour démarrer une nouvelle vie en septembre.

 

 

Distribution

GOUPIL ET KOSMAO: Création : Etienne Saglio | Interprétation : Antoine Terrieux | Régie générale : Benoit Desnos | Création informatique : Tom Magnier | Création machinerie : Simon Maurice | Regard extérieur : Valentine Losseau et Raphaël Navarro | Régie plateau : distribution en cours ////INSTABLE: Idée originale et jeu: Nicolas Fraiseau | Mise en scène : Christophe Huysman | Regards extérieurs : Mads Rosenbeck et Maël Tebibi | Création lumière : Eric Fassa | Création son : Robert Benz | Scénographie: Nicolas Fraiseau, Christophe Huysman en collaboration avec Sylvain Fertard | Costumes : Mélinda Mouslim | Constructions : Sylvain Fertard et Michel Tardif | Régie générale : Robert Benz | Administration/production : Christine Tiana | Assistante diffusion : Manon Cardineau | photos © Tomàs Amorim //// SANGRIA : Chant : Jur Domingo | Guitare : Nicolas Arnould | Batterie, tabla : Frédéric Cavallin | Piano, guitare, accordéon : Julien Vittecoq | Tuba, marching band, conque : Daniel Malavergne | Contrebasse : Sébastien Bacquias | Photographies : Julien Vittecoq

Production

GOUPIL ET KOSMAO: Production Monstre(s) | Coproductions : Onze, biennale des arts de la marionnette et des formes manipulées (Mayenne, Maine et Loir, Sarthe) - L’Estran, Guidel (56) - recherche de partenaires en cours | Accueil en résidence : Théâtre de Laval (53) | Aides à la création : DRAC Bretagne, Conseil Régional de Bretagne et Ville de Rennes. | Monstre(s) bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets ////INSTABLE: production Les Hommes penchés | Avec l'aide de la SACD / dispositif Processus cirque et l’aide à l’écriture et à la production de l’association Beaumarchais - SACD | Avec le soutien de l'Espace Périphérique / Mairie de Paris - Parc de la Villette, de Latitude 50 - Pôle Arts du cirque et de la rue | Résidence de création et soutien des Arènes de Nanterre - Lieu de fabrique | Accueil en résidence à Mimulus de Fresnay-en-Sarthe, à Cirk'Eole et à l’Académie Fratellini | La compagnie est soutenue par la DRAC Ile-de-France et bénéficie du dispositif d'aide à la permanence artistique et culturelle de la Région Ile-de-France //// SANGRIA: Cridacompany reçoit l’aide de l’État-Préfet de la Région Occitanie (DRAC) et de La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

Lire la suite

achetez vos places

Revue de Presse :